Archives de avril 2011

Par l’abbé Christian Bourgault

Au matin de Pâques (Évangile de la nuit de Pâques), Jésus dit aux femmes venues au tombeau :  «Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront.» (Mt 28, 10)

Avant d’envoyer ses disciples partout dans le monde, le Seigneur ressuscité les renvoie en Galilée; pourquoi ?  Pour qu’ils se souviennent de tout ce qu’il leur a enseigné.  Et Celui qui va leur faire souvenir de toutes ces Paroles de vie, c’est l’Esprit. (Jn 14, 26).

C’est toujours touchant lorsque nous vivons un pèlerinage sur les Pas de Jésus de voir comment l’Esprit nous touche !  En effet, nous entendons les Évangiles depuis longtemps, nous cherchons à les vivre…  Mais en Galilée, dans ces lieux qui ont pourtant bien changé depuis deux mille ans; ces endroits parfois où il y a trop de monde et de bruit à notre goût…  L’Esprit est là et désormais nous ne pouvons plus entendre ces Paroles de la même façon.  Il y a une «connexion» qui se fait chez bien des gens.  C’est certainement ce que les Apôtres ont eux-mêmes vécu et qui les a aussi poussés à revenir à Jérusalem pour là aussi se «ressouvenir», faire mémoire.  Et l’annoncer.  Ce n’est pas pour rien que depuis les commencements, les chrétiens ont gardé précieusement la mémoire de ces lieux où Jésus est passé.  En parcourant leur histoire on voit comment ils ont été préservés pour servir de lieux kérygmatiques et catéchétiques au moment favorable.

Je n’ai encore rien dit de l’Esprit Saint…  En fait, je ne peux que témoigner de sa Présence là-bas… pour l’avoir «rencontré».  Je sais que je n’écoute plus l’Évangile de la même façon, que je ne prie plus le chapelet ou le Chemin de Croix de la même façon.  Jésus est vivant aujourd’hui et lorsque nous prenons ce temps uniquement pour lui en sortant de chez nous, pour le rencontrer, pour entendre sa Parole, alors oui l’Esprit n’est pas un discours si théologique soit-il… mais Quelqu’un même de la Trinité qui vient en nous pour nous faire connaître Jésus et son Père.

……………………..

Christian Bourgault, prêtre au diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et guide spirituel de l’Assemblée des Ordinaires Catholiques de la Terre Sainte

L’abbé Christian Bourgault accompagnera un pèlerinage en Terre Sainte avec Spiritours du 24 octobre au 5 novembre 2011  Pour information : 514-374-7965, 1-866-331-7965, www.spiritours.com


29 avril 2011 - Publié par Anne Godbout

Une occasion de présenter les produits vedettes du voyagiste
par Anne-Marie Santos, Express Voyage

Une vingtaine d’agents de voyages étaient conviés hier soir à un événement Vin & Fromage intime orchestré par Spiritours, à même leurs bureaux de la rue St-Joseph. Forte de ses huit années d’opération, Spiritours profite également de la tendance touristique actuelle qui se tourne de plus en plus vers les voyages de ressourcement (mieux-être et pèlerinage).  Selon les récentes données de l’Organisation mondiale du tourisme (l’OMT), cette industrie dynamique attire quelque 300 millions de touristes religieux (dont 50% de religion catholique), générant plus de 18 milliards en dépenses touristiques.

Pour Anne Godbout, directrice générale et fondatrice, il ne fait aucun doute que Spiritours a su prendre la vague et « qu’elle est parvenue à changer l’image des voyages à vocation religieuse ».

La soirée d’hier fut le théâtre d’une présentation au sujet des deux produits vedettes de Spiritours –parmi la vingtaine offerte : St-Jacques-de-Compostelle et la Terre Sainte. Pour Anne Godbout, ces deux produits authentiques et différents de ce que l’on voit ailleurs constituent autant de bonnes raisons de les réserver auprès de Spiritours.

Saint-Jacques-de-Compostelle

Dans le cas de la Terre Sainte, Spiritours propose un itinéraire empreint de ressourcement et de temps de silence, en petits groupes et profitant de la présence d’un guide accompagnateur et un animateur spirituel, normalement un prêtre ou un pasteur.  « On organise de 12 à 15 groupes par année », précise Anne Godbout.

Au sujet de St-Jacques-de-Compostelle, Spiritours suggère un voyage qui évoque le pèlerinage traditionnel – à la marche, accompagné d’un animateur qui encadre le parcours et organise des « partages » le soir venu. Les voyageurs séjournent dans des refuges de pèlerins au lieu de loger dans des hôtels comme le proposent la plupart des agences.

Bref, une soirée qui aura permis aux agents de voyages présents de se familiariser avec les produits de Spiritours, mais aussi d’apprendre comment mieux les vendre auprès des clients.

28 avril 2011 - Publié par Anne Godbout

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours