Confinement et Espérance

Source : Pixabay

Ce temps de confinement peut être vécu dans la tristesse dans l’anxiété, voir même dans le désespoir. C’est là une façon de le regarder. Mais il y a une autre manière de vivre ce temps, du confinement nécessaire en raison du (covid -19). C’est dans l’Esperance qui nous amène à regarder l’avenir de façon positive, moi, c’est ce chemin que j’ai pris.
Ce temps de confinement devrait être une façon de regarder en profondeur le sens de notre vie sur le plan sociale et spirituel. Je crois que nous devons réapprendre à se contenter de l’essentiel pour être heureux. Sur le chemin de St Jaques de Compostel en Espagne, les pèlerins ont avec eux dans leur sac à dos seulement, ce qui est essentiel et indispensable pour la route. Évidemment, ils doivent s’arrêter pour boire et manger. Ils apprennent à découvrir, dans le parcourt de leur vie.

Vous et moi qui sommes Chrétiens, nous avons à profiter de ce temps de confinement pour regarder en profondeur notre vie spirituelle, notre vie de prière, de pénitence et de charité. Mercredi des cendres le premier jour du carême, Jésus nous dit dans l’évangile de Saint Matthieu la manière de faire pénitence, de prier, de faire l’aumône et de Jeuner pour plaire à Dieu :

             MT. 6:1-4 :  Afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

             Mt. 6:5-6 : Mais toi, quand tu pries, entre dans ton cabinet, et ayant fermé ta porte, prie ton Père qui est dans ce lieu secret; et ton Père qui voit dans le secret te le rendra publiquement.             

Mt. 6:16-18 : Quand tu fais l’aumône Jésus disait à ses disciples :
 Ce que vous faites pour devenir des justes,
évitez de l’accomplir devant les hommes
pour vous faire remarquer.
Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous
auprès de votre Père qui est aux cieux.

Ainsi, quand tu fais l’aumône,
ne fais pas sonner la trompette devant toi,
comme les hypocrites qui se donnent en spectacle
dans les synagogues et dans les rues,
pour obtenir la gloire qui vient des hommes.
Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône,
que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ;

ton Père qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous priez,
ne soyez pas comme les hypocrites :
ils aiment à se tenir debout
dans les synagogues et aux carrefours
pour bien se montrer aux hommes
quand ils prient.
Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries,
retire-toi dans ta pièce la plus retirée,
ferme la porte,
et prie ton Père qui est présent dans le secret ;
ton Père qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous jeûnez,
ne prenez pas un air abattu,
comme les hypocrites :
ils prennent une mine défaite
pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.
Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes,
parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,
mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ;
ton Père qui voit au plus secret
te le rendra.

             En cette semaine sainte qui est déjà commencée, nous sommes invités à suivre Jésus sur le chemin de la croix et à vivre les évènements de la passion du Seigneur dans notre confinement à la maison. Puisque nous de pouvons pas célébrer les jours saints et la pâque du

Seigneur dans nos Églises toujours en raison du covid-19 tout rassemblement est interdits et par le fait même nos lieux de culte sont fermés. Oui, nous pouvons à la maison nous tourner vers celui qui est mort pour nous sur la croix le Vendredi Saint et qui est ressuscité le matin de Pâques.
Surtout, à ne pas oublier dans ce temps d’épreuve qui touche le monde entier que le Christ est bien vivant et qu’il fait route avec nous comme il l’a fait avec les disciples d’Émaüs ; à nous comme eux de le découvrir par les signes qu’il met sur notre route. C’est bien souvent dans la prière et le silence que nous découvrons ce Christ bien vivant au milieu de nous.

Le Christ ressuscité est notre plus belle espérance il est pour nous de joie et de paix et il est ce Dieu de la vie.

Le psaume 26:13 14 vient réaffermir notre espérance :

« J’en suis sûr je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants, sois fort et prends courage, espère le Seigneur. »

…………….. Surtout en ce temps de confinement……………Quelles sont belles ces paroles ! et pleines d’espérances. Elles sont pour nous sources de de courage et de paix Elles nous aideront certainement à éloigner de nous le désespoir et l’anxiété. Oui soyons courageux et gardons l’espérance. Je termine avec cette petite phrase qu’est le thème pour les pèlerins qui ont fait dans le passé récent un pèlerinage en Gaspésie avec Spiritours :

                      « Au-delà des nuages le soleil brille »

Disons-nous, au-delà de notre confinement (nuages) le soleil brille (I.E. Dieu est là). Revenons à l’essentiel, entrons à l’intérieur de nous et découvrons le Ressuscité qui est à l’œuvre dans nos vies et croyons en dieu qui nous accompagne dans notre confinement.

Réflexion de l’abbé Victorien Levesque ptre.

17 h 04 min - Publié par Anne Godbout

One Response to “Confinement et Espérance”

  1. René Godbout dit :

    Bravo Victorien; joyeuses Pâques à toi!
    René.



Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours