Faire l’expérience de Dieu

Par Anne Godbout

« J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates2,20)

« C’est Christ qui vit en moi ! » voici l’expérience dont je veux vous parler. Le Seigneur nous dit :  » Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi » (Apocalypse 3, 20)… Pour vivre cette grâce, nous devons d’abord la désirer et ouvrir la porte de notre cœur, c’est la première condition. Il est aussi important de renoncer à notre « vieil homme », crucifié avec le Seigneur, pour vivre avec lui dans une vie nouvelle. Nous pouvons alors expérimenter de la façon la plus intime cette présence de Dieu qui fait sa demeure en nous. Parfois il peut se manifester par les sens ou l’émotion, pour quelques rares privilégiés il peut y avoir des visions ou des locutions intérieures, mais il ne faut pas nous y attendre. A quoi devons-nous nous attendre alors? A une expérience ordinaire de Dieu, dans le quotidien, une expérience réelle que nous pouvons reconnaître si nous faisons le choix de vivre dans la foi et mettre en pratique la Parole. 

J’ai eu le privilège de ressentir à plusieurs reprises dans ma vie la présence de Dieu comme un feu brûlant dans mon cœur, un amour intense qui m’emplit d’une joie difficile à décrire. Le problème parfois est que je voudrais toujours sentir cette présence, je recherche la même intensité (comme c’est souvent le cas en amour) et j’arrive plus difficilement à reconnaître sa présence dans le quotidien parfois banal de la vie, même si je sais qu’Il est là.

Récemment, j’ai pris le temps d’appeler un ancien collaborateur pour lui proposer un partenariat dans le cadre d’un de nos projets de relance (une conseillère m’avait suggéré de le contacter sans savoir que je le connaissais), il a dit oui, j’étais très heureuse, spontanément je lui ai offert un petit cadeau pour lui exprimer ma gratitude. J’ai ensuite envoyé un message à ma conseillère pour la remercier de m’avoir donné cette suggestion, elle m’a envoyé un petit mot exprimant qu’elle partageait mon enthousiasme et alors j’ai senti une telle joie, je me suis levée pour danser. J’ai compris à quel point Dieu est présent dans la relation, dans les liens d’amour et d’amitié qui nous unissent, dans l’entraide et la solidarité. C’était tout simple, j’aurais pu ne pas en prendre conscience, mais le simple fait de le reconnaître a augmenté la joie en moi. Nous sommes souvent si occupés que nous passons à côté de l’essentiel. C’est dans l’ici et le maintenant que nous pouvons rencontrer Dieu, c’est dans le frère ou la sœur qui est en face de nous, c’est dans les petits gestes et les paroles échangés, c’est là que Dieu nous donne rendez-vous.

Pour conclure j’aimerais vous partager un beau texte que notre agent des opérations du département Aux sources de la foi, Francis Manicacci, a écrit sur le thème de l’expérience de Dieu:
« Jésus a fait exploser nos cadres, bouleversé nos vies, pour nous remplir de la sienne, une vie généreuse, joyeuse, qui déborde et inclut les autres. Pour que nous en fassions l’expérience, avec toujours de plus de force, de l’indescriptible amour de Dieu pour nous, qui est entré dans nos vies pour nous faire entrer dans sa joie.
Faire l’expérience de Dieu c’est faire l’expérience avec nous-même, le Moi pur et naturel, qui nous conduit à chaque émotion provenant d’un coeur, le joyau de la Vie, celui qui est relié entre nous et Dieu, et toutes les composante de l’existence.
Faire l’expérience de Dieu c’est aussi les clins d’œil
Faire l’expérience de Dieu, c’est aussi faire l’expérience avec l’autre, notre Prochain avec qui nous coexistons, car la vie avec Dieu ne se garde pas pour nous, mais elle nous lance dans une dynamique, vers les autres. Nous sommes tous des témoins ».

23 h 10 min - Publié par Anne Godbout

8 Responses to “Faire l’expérience de Dieu”

  1. Jean-Roch Gagnon dit :

    Puisse-je faire l’expérience de Dieu ! Présentement! Je vis de très graves problèmes de santé physique et mentale. Priez pour moi.

    • Anne Godbout dit :

      Bonjour Monsieur Gagnon, merci pour votre message! Tout être humain peut faire l’expérience de Dieu, vous pouvez prier pour cela et demander à Dieu de vous visiter. Il a dit « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. »(Apocalypse 3:20). La meilleure façon de prier parfois est de faire silence, se présenter bien humblement devant Dieu et prendre le temps d’écouter.
      Vous pouvez compter sur nos prières pour votre santé, je vous confie aussi à l’intercession de saint Joseph.
      Dieu vous aime immensément!

  2. Bien cerné le thème. Dieu communiqué sa vie, ses grâces et dons afin de nous emmener à comprendre que aimer c est savoir aimé. Ainsi faire l expérience de Dieu dans notre vie c est arriver à se savoir aimé pour aimer davantage, ouverture aux autres pour l établissement d un monde plus juste.

  3. Joanne Lalande dit :

    Bonjour Anne,

    Je vous remercie pour ce texte profond. Il s’est invité dans mon coeur et sans que je n’y puisse rien, un torrent de larmes est arrivé. Un torrent de larmes libératrices. Lorsque je vous lis, il se passe quelque chose d’unique. Je me sens tellement aimé. Comme personne. Vous rencontrer m’a fait vivre aussi quelque chose de spécial.
    Tout ceci est soudain comme souvent quand Dieu s’invite dans ma vie. Merci de tout coeur pour votre grand amour pour Dieu. Il me touche profondément et me secoue me priant de voir la grâce que je reçois.

    Grâces à vous Anne Godbout.

    • Anne Godbout dit :

      Chère Joanne, merci de tout coeur pour votre commentaire que je viens de découvrir dans le blogue (j’avais négligé de le consulter). Je suis profondément touchée par vos paroles! Vous avez été visitée par Dieu et touchée par la grâce, quel privilège n’est-ce pas? Je ne suis qu’un instrument, bien imparfait, mais je me réjouis de savoir que malgré toutes mes imperfections, le Seigneur se sert encore de moi… Vous me faites à votre tour un grand cadeau aujourd’hui! Merci et soyez bénie! Anne

  4. Odette dit :

    J’aime votre façon simple d’écrire, c’est inspirant, cela fait chaud au cœur et nous rappelle que nous devons toujours être à l’écoute. vous lire m’a fait souvenir de certaines rencontres comme un feu brulant, c’est vraie que cela fait toute une différence dans notre vie et nous encourage à continuer sur le même chemin même si les feu ont le rencontre peu souvent
    merci



Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours