Mon Expérience d’Assise 2018

Marcher, marcher à mon rythme sur les pas de Claire et François d’Assise
De la Foresta à La Verna.
M’installer, me déposer à Assise, me blottir en ce lieu béni.
User à mon tour les pierres polies de cette cité médiévale.
M’imprégner de la beauté de ses ruelles fleuries,
de son ciel clair et lumineux,
de son large horizon ouvrant sur la Plaine de l’Ombrie,
des clochers de ses Basiliques rappelant la vie de Claire et François.
Admirer la « Rocca » témoin encore de l’histoire guerrière de cette ville.
Me balader joyeusement à travers ces boutiques,
espérant y trouver un précieux souvenir qui me ferait plaisir
ainsi qu’à mes amis.

Parcourir ces ruelles cahoteuses vers les lieux de prière
Respirant le Souffle nouveau de Claire et François.

Porter en ma prière tous les enfants du monde
en ce lieu où naquit François.

Être émue en pénétrant les grottes profondes où François se réfugiait
pour s’ouvrir « pauvre de cœur» devant son Dieu et recevoir son amour.

Être touchée profondément par la simplicité, le dénuement du Couvent de St-Damien
où François reçu sa vocation et dans lequel Claire y rassembla des femmes éprises de l’idéal de François.
Lieu des commencements…des semences en une terre féconde.

Être envahie, enveloppée par le grand silence des Carceris
Avec François, sentir la Présence du Très-Haut Créateur…

Prier, adorer, chanter les Vêpres avec mes sœurs clarisses
faisant mémoire en mon cœur de ma chère amie Louise,
digne fille de Ste-Claire et qui l’a rejointe en paradis.

Chaque jour, en communauté de foi, faire mémoire de Jésus,
Recevoir le Pain de Vie, être nourrie pour la route…
M’associer à la prière de l’Eglise pour chanter le Seigneur.
Me sentir privilégiée de pouvoir célébrer au Tombeau de François
et à la Portioncule qui vit naître la famille franciscaine.

Humer l’air des bois verdoyants de la Verna
et contempler son ciel étoilé en mes temps d’insomnie.

Être accompagnée par Néhémie et Francine, témoin de la Bonté et de la Générosité du Père,
Recevoir par eux la Bénédiction de François.
Apprécier la présence agréable de compagnons et compagnes
qui souvent m’ont prêté leurs bras pour assurer mes pas,
ont multiplié les gestes d’attention envers moi.
Vivre ensemble une expérience fraternelle de joie et de paix.

J’ai été comblée, mon cœur est rempli de gratitude envers
le Très-Haut, Dieu créateur de tout bien, de toute beauté,
envers le Dieu Très-Bas, si proche, incarné
et célébré à Greccio par François.
Tu es mon allégresse, Seigneur mon Dieu.
A Toi toute Gloire!

D.B

2018-09-21

17 h 59 min - Publié par Anne Godbout

Comments are closed.


Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours