(finaliste de notre concours 15ème anniversaire, catégorie 1; comment un voyage de Spiritours a transformé votre vie)

Le printemps dernier, je décide de mettre le cap sur la douce Provence pour aller m’enquérir de ce que j’aurais à apprendre sur le chemin de la gratitude et pouvoir goûter, au calme et au silence de la vie monastique. Quelles expériences enrichissantes et surprenantes m’attendaient sur ces chemins inédits, dont une visite au pays intérieur…Comment ce voyage a-t-il opéré une transformation intérieure chez moi? Je pourrais la résumer en trois volets qui continuent de teinter ma vie:  une plus grande ouverture du cœur et de l’esprit, une appréciation des beautés du silence et un sens accru d’émerveillement.

18 octobre 2018 - Publié par Anne Godbout

(finaliste de notre concours 15ème anniversaire, catégorie 1; comment un voyage de Spiritours a transformé votre vie)

Décembre 2011, au port de Porto Rico, j’avance d’un pas incertain vers ce magnifique navire de Royal Caribbean. Mes yeux se remplissent d’eau et mon cœur s’accélère. Ca y est, je vais pouvoir relâcher toute cette pression et cette tristesse qui m’habitent depuis quelques mois. Je m’appuis quelques minutes sur la rampe d’embarquement, le temps que la file devant moi avance et que tous ses étrangers au air joyeux profitent de leurs vacances souvent très attendu dans l’année. J’aurais aimé en dire autant mais moi, j’ai choisi ce voyage pour me permettre de vivre quelques moments difficiles de ma vie. Son titre accrocheur (La Croisière Vivre est un cadeau) avait tout son sens. J’allais passer une semaine avec un groupe dont je ne connais pas et deux animateurs dont j’avais à peine entendu parler au paravent; Yves Groleau et David Bernard. Je ressentais cette poussé d’énergie et cette petite voix intérieur qui me disait, ça va aller … tu es à la bonne place.

(finaliste de notre concours 15ème anniversaire, catégorie 1; comment un voyage de Spiritours a transformé votre vie)

La manifestation des premiers signes…

Novembre 2016 — Je participe à un week-end de coaching de projets et au cours d’un partage voilà que je déclare subitement : « J’aimerais partir en voyage et me promener d’un abbaye à l’autre… ». À ce moment-là, je ne comprends pas pourquoi je dis ça, il me semble n’y avoir jamais pensé.

(finaliste de notre concours 15ème anniversaire, catégorie 1; comment un voyage de Spiritours a transformé votre vie)

Ma soeur jumelle venait de s’inscrire à ce voyage et m’en avait fait part. Je la trouvais chanceuse de pouvoir y aller et elle me lança comme ça, viens avec moi ! Ma première réaction était que je ne pouvais y aller, je venais de perdre mon emploie et ce n’était certainement pas prévu comme dépense essentielle à cette période critique de ma vie. Mais il y avait cette petite voix intérieure, à peine perceptible, qui insistait, elle, pour que j’y aille moi aussi. Elle était cependant supplantée par une autre qui me répétait sans cesse que cela n’était pas raisonnable du tout et d’oublier ça, point à la ligne.
Pourtant, à la minute où j’ai ressenti que cela pouvait avoir sa raison d’être, la vie a fait en sorte de répondre à mon souhait comme par magie. L’ex de ma soeur s’organisa pour que mon billet passe sur ses points et le reste est venu de mon ex-conjoint ! Bizarre la vie non ? Jamais je n’aurais pensé à cette possibilité, mais la vie oui. Ça y est nous partons ensemble à la découverte de l’Indochine !

Spiritours, un voyagiste spécialisé dans les voyages de ressourcement, a été fondé en septembre 2003 par Anne Godbout, une femme déterminée, passionnée et dynamique qui a cru en ses rêves et qui a osé se lancer dans un marché de niche plutôt risqué au Québec à l’époque, le tourisme spirituel et religieux.  Elle a débuté sa carrière en tourisme chez un voyagiste spécialisé dans les voyages éducatifs en 1992, elle a aussi été animatrice de pastorale jeunesse en paroisse. En l’an 2000 elle a vécu une conversion suivie d’un voyage qui l’a transformé et qui lui a révélé sa mission de vie. Elle nous raconte son récit :

En l’an 2000 j’étais à un grand carrefour de ma vie et j’ai fait un voyage qui a profondément transformé mon existence. J’étais partie avec le livre À Chacun sa Mission de Jean Monbourquette, je faisais les exercices proposés dans ce livre tous les matins, souvent en plein-air pour profiter en même temps de la beauté de la nature. Un matin sur une plage au Vietnam j’ai fait un exercice de visualisation, après une méditation pour bien s’intérioriser, il fallait se projeter dans 5 ans, et alors la vision de Spiritours s’est révélée à moi. Cette vision était le mariage de mes deux grandes passions : la spiritualité et les voyages. En fait je me suis vu en train d’accompagner des petits groupes dans des voyages de transformation personnelle et mon être tout entier a dit OUI à cette vision. Je réalisais aussi que le voyage que j’étais en train de vivre ouvrait mes yeux, mon cœur et mon esprit à de nouveaux horizons du monde et de mon monde intérieur et j’avais le goût de partager cette expérience avec d’autres.

(finaliste de notre concours 15ème anniversaire, catégorie 1; comment un voyage de Spiritours a transformé votre vie)

Août 2018. Je m’apprêtais à disposer de mes vieilles BOTTINES de marche, usées, trouées, avachies d’avoir tant cheminées. Étrangement, juste avant de m’en débarasser, je décidai de leur dédier une dernière réflexion.  Un geste aussi banal prenait une dimension toute particulière. Une manière de revisiter le CHEMIN me permettant  de réaliser l’essentiel, la TRANSFORMATION de la personne que je suis devenue.  Je me devais de les remercier. Un simple MERCI aurait été suffisant. Pas question! D’abord, elles ont été choisies soigneusement et je m’y suis attachée.  Dès la période d’entraînement préparatoire, parce qu’elles  m’ont accompagnées si précieusement, je leur en saurai toujours gré. Parce qu’ENSEMBLE, en avril 2013, nous avons posé le pas sur notre première coquille, emblème du chemin mythique de St-Jacques-de-Compostelle. Ensemble nous y avons laissé nos empreintes sur des centaines de kilomètres de sentiers empruntés  et marché sur de nombreux parvis et planchers d’églises. Ensemble nous avons reçu la Compostella et foulé le sol de  la majestueuse cathédrale de St-Jacques. Mes PIEDS ont bénéficié à maints égards de leur support. Mes bottines m’ont permis d’affronter des sols rocheux, boueux, des champs glaiseux, des ponts de pierre, des routes asphaltées, plusieurs journées de pluie, et j’en passe. Mes déplacements à pied de PÉLERIN, protégés par ces chaussures, se déroulaient en une marche  confortable. Et pourtant, malgré tous ces bons services, je les ai malmenées. La JOIE de défaire ses chaussures après une longue journée de marche, je me permettais souvent de les laisser dans leur coin, isolées, permettant ainsi à mes pieds un massage ou simplement de se délasser dans l’eau, redécouvrant  leur  LIBERTÉ et légèreté. Apprendre à les laisser représenta un exercice difficile au début du périple, et encore aujourd’hui, je les laisse aller avec une certaine nostalgie.  Développer une telle relation de confiance avec une paire de bottines… m’apprendra beaucoup sur l’attention porté où je me mets les pieds.  Je rigole d’écrire ces pensées en lien avec des chaussures défraichies.  Cependant à chaque jour,  je me donne rendez-vous pour aller à ma rencontre. J’affirme mes marches et souvent je débute en choisissant une intention du moment.   Voilà que maintenant,  cinq belles années se sont écoulées. Je me définis comme une marcheuse sereine. Marcher quotidiennement en PRÉSENCE DE SOI s’inscrit dans ma routine de bien-être. Sur le Chemin de Compostelle au printemps 2013, mon BONHEUR a été de constater que dans le simple geste de MARCHER, la vie me porte toujours à avancer. Quelqu’un m’a dit un jour : « On ne revient jamais tout à fait du chemin… ». Encore  habitée  par l’essence  ce CHEMIN, je sais maintenant que la vie place sur ma route plein de belles rencontres qui me permettent de GRANDIR et  me NOURRIR au sens large dans les diverses sphères de ma vie.  Vivre l’expérience de marcher sur le chemin de St-Jaques aura été un chemin d’ombres et de lumières. À la recherche de clarté dans ma vie embrouillée, j’ai reçu le plus beau CADEAU que l’on nomme PRÉSENT.

17 octobre 2018 - Publié par Anne Godbout

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours