Partir pour se retrouver; paradoxale réalité

Les températures sont au rendez-vous ; les jardins sont en fleurs ; les parfums titillent nos narines ; les oiseaux chantent à tue-tête. Bref, la belle saison s’installe !
Qu’allez-vous faire cet été ? Allez-vous rester à la maison, au chalet, voyager au pays ou à l’étranger durant vos vacances? Partirez-vous en solo, en famille ou en voyage organisé?

Voyager en solitaire peut paraître difficile voire même terrorisant pour certains, et pourtant, l’expérience a quelque chose de spécial ; on en revient différent, transformé, parce qu’on explore avec davantage de curiosité. On affronte de nouvelles situations tous les jours ; forcé de sortir de sa zone de confort, on devient courageux et indépendant. On s’écoute davantage et on apprend à se faire plaisir et apprécier sa propre compagnie.

On apprend à aimer son corps pour son endurance et à accepter ses limites. On réalise qu’on n’est jamais vraiment seul; on rencontre toujours des personnes pour échanger, pour nous aider ou nous accompagner sur un bout de notre chemin.

Voyager en couple ou en famille renforce les liens qui nous unisssent, nous apprend à faire des compromis, et peut créer des souvenirs heureux qui resteront gravés toute la vie. C’est une bonne façon de se retrouver entre nous, de dialoguer paisiblement, loin des écrans qui nous aliènent et loin des préocupations quotidiennes.

Voyager en groupe organisé a aussi ses bénéfices, notamment celui d’être pris en charge, d’avoir un guide-accompagnateur national qui connait bien les lieux et qui nous fait découvrir son pays. L’avantage des grands groupes est surtout économique. De plus, l’horaire est bien organisé et nous permet de voir beaucoup en peu de temps, mais parfois le rythme est trop soutenu et les grands groupes rendent les contacts plutôt impersonnels.

Spiritours offre un compromis avec ses petits groupes à dimension humaine et le rythme plus lent de ses itinéraires prévoyant du temps libre pour se retrouver. Ses accompagnateurs ont le don de créer une atmosphère familiale et intime, notamment grâce aux temps de partage. On constate que ce n’est pas par hasard qu’un individu se retrouve dans le même groupe qu’un autre, comme si la Providence permettait que certaines personnes se retrouvent ensemble pour partager, échanger et s’entraider. L’accueil mutuel est encouragé par l’accompagnateur à l’intérieur du petit groupe qui, au fil des jours, se transforme en un cercle de fraternité, de respect et d’écoute. Des moments de silence et de recueillement sont encouragés pour permettre à chacun de s’intérioriser et de puiser à sa Source intérieure.  Dans nos pèlerinages, des temps de prière sont aussi prévus à l’horaire, ainsi que l’Eucharistie quotidienne, moment privilégié de rencontre intime avec le Seigneur et de fraternité.

Que vous partiez seul, en famille ou en groupe, le voyage offre toujours l’occasion de se retrouver. Et oui, c’est en s’éloignant de son quotidien qu’on se rapproche de soi-même, c’est une réalité paradoxale! Le voyage permet aussi de grandir, d’ouvrir son esprit à de nouvelles réalités, de développer la compassion, l’écoute et la gratitude!

Profitez de la belle saison et n’oubliez pas que la vie elle-même est un grand voyage de découverte!

Laurence Maurin et Anne Godbout

17 h 33 min - Publié par Anne Godbout

Comments are closed.


Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours