Articles identifié au mot «Anne Godbout »

Article publié dans le Journal des voyages Tourisme Plus.com, le 20 septembre 2013

Quelque 130 personnes, dont une trentaine d’agents de voyages, se sont réunies hier soir (19 septembre) à la Salle Le Rizz de Montréal pour une soirée Gala tenue en l’honneur du dixième anniversaire de l’agence de voyages de ressourcement Spiritours.

En présence de son équipe ainsi que de Jean-Marie Lapointe et de Sœur Angèle, qui accompagneront tous deux prochainement un groupe de voyageurs, Anne Godbout, directrice générale et fondatrice de l’agence, a profité de l’ambiance festive pour donner le coup d’envoi à sa brochure 2014.

Spiritours compte aujourd’hui sept employés à temps plein ainsi que plusieurs fournisseurs et partenaires dans son réseau (notons hier soir la présence de représentants des offices du tourisme de l’Espagne, de la France et du Mexique). L’agence se souvient de ses débuts, il y a dix ans : « Spiritours faisait peur à certaines personnes qui ne faisaient pas de distinction entre la religion et la spiritualité » a fait savoir Madame Godbout. 


Anne Godbout, directrice générale de Spiritours

Au fil des ans, Spiritours a donc cru bon clarifier le tout en proposant deux volets, à savoir les voyages de mieux-être (un safari au Kenya, une marche silencieuse dans le Sahara en Tunisie) et les pèlerinages chrétiens, accompagnés d’un prêtre. « Souvent, certains commencent un voyage de mieux-être et, au fil du voyage, se sentent interpellés, c’est-à-dire qu’ils commencent en tant que randonneurs et terminent en pèlerins. La liberté de chacun est importante et nous n’imposons rien » a précisé Anne Godbout.

Bien que la proportion des voyageurs qui proviennent d’agences de voyages soit relativement faible, les chiffres sont en croissance, et Spiritours compte aujourd’hui en moyenne 1500 clients chaque année. De ce lot, 75 pourcent sont des femmes, dont l’âge varie entre 50 et 70 ans.

16 octobre 2013 - Publié par Anne Godbout

Parlons-nous de tourisme spirituSans préliminaires, Anne Godbout et Mathieu Boisvertel ou de tourisme religieux fut l’une des premières questions de Franco Nuovo lors de ma participation à l’émission Sans préliminaires le 26 juillet dernier. Je lui ai répondu que selon moi les deux vont de pair puisque spiritualité et religion sont intimement liés quoiqu’il soit important de faire la distinction entre ces deux réalités.  Mathieu Boisvert, professeur en sciences des religions à l’UQAM et invité aussi à la même émission, disait que tout ce qui est religieux est spirituel, je suis d’accord sur ce point, et que tout ce qui est spirituel est religieux, alors là je ne suis pas d’accord et je suis encore étonnée de cette affirmation de la part d’un professeur en sciences des religions. J’aimerais bien qu’il me donne sa définition de la religion (je l’ai d’ailleurs invité à participer à ce blogue). Selon mes connaissances et mon expérience, la spiritualité est plus large que la religion en ce sens qu’elle concerne tout ce qui donne un sens à la vie, tout ce qui touche le plus profond et le plus authentique de l’être humain.  Spiritualité vient du mot spiritus, qui veut dire esprit, elle ne peut ni se voir ni se toucher mais on peut en percevoir les effets dans notre vie, elle implique aussi l’idée de croissance personnelle.  Il est possible de ressentir le besoin d’une vie spirituelle et de s’engager dans une démarche de croissance intérieure sans pour autant appartenir à une religion ou être pratiquant.  Le besoin religieux prend sa source et peut s’approfondir dans une démarche spirituelle alors que le besoin spirituel peut se situer et s’épanouir hors du religieux.  En posant cette distinction, nous voulons tout simplement nous ouvrir à la vérité du cheminement spirituel qui rejoint tout l’être et collabore à son mieux-être.

2 août 2011 - Publié par Anne Godbout

Le 17 avril dernier, Madame Anne Godbout présentait, à la cathédrale de Québec, une conférence intitulée « Le tourisme spirituel et religieux contemporain » dans le cadre de la sixième et dernière Conférence Notre-Dame de la saison 2011.

La directrice et fondatrice de Spiritours y a d’abord rappelé ce qui l’a amené à créer, voilà huit ans, une agence entièrement dédiée aux voyages de ressourcement. Puis elle a donné quelques exemples de ce qu’est le tourisme spirituel et religieux contemporain. Dans son exposé d’une quarantaine de minutes, elle a également apporté un éclairage particulier aux concepts d’économie de communion, de spiritualité, de pèlerinage, de tourisme religieux et de tourisme équitable.

Madame Godbout, dont l’agence fait maintenant voyager en moyenne 1500 personnes par année, a conclu son allocution en soulignant l’influence majeure que le mouvement des Focolari a exercé dans sa vie et  dans sa manière d’entrer en relation avec ses employés, ses fournisseurs, ses clients et même ses compétiteurs… Un entretien à voir et à revoir sur le portail média ECDQ en cliquant ici.

28 mai 2011 - Publié par Michel Lizotte

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours