Articles identifié au mot «Jean Monbourquette »

Le 28 août 2011, le Ciel a accueilli un grand homme qui a laissé un héritage extraordinaire aux Québecois et à toute l’humanité. Jean Monbourquette, auteur de nombreux best-sellers, prêtre,o.m.i. et psychologue, a consacré une grande partie de sa vie a transmettre par ses livres et conférences, le fruit de ses études et de son expérience de vie, principalement sur le deuil, la mission de vie, l’estime de soi et le pardon.

Son livre A chacun sa mission m’a profondément marquée. C’est en faisant les exercices suggérés dans son ouvrage que j’ai eu l’inspiration de fonder Spiritours. On me l’avait offert en l’an 2000 alors que j’étais à un carrefour de ma vie et ne savais plus dans quelle direction m’orienter. Je suis partie en voyage avec ce livre dans lequel je me plongeais quotidiennement. Jean Monbourquette affirme justement que : « il est essentiel, surtout aux moments de transition de la vie, de se retirer de ses activités habituelles pour entrer en soi-même et réfléchir sur le rêve de son âme » et c’est justement ce que j’ai fait. L’expérience d’une immersion dans une autre culture combinée avec les réalités que je découvrais grâce au livre A chacun sa mission m’ouvrait les yeux, le coeur et l’esprit sur de nouveaux horizons du monde et de mon monde intérieur. Plus tard c’est devenu le slogan de Spiritours, mais c’est vraiment ce que j’ai vécu. Trois ans plus tard, en 2003, j’ai fondé Spiritours, un voyagiste spécialisé dans l’organisation de voyages de ressourcement afin de permettre à des individus de s’arrêter, de faire le point dans leur vie et de se ressourcer.

En 2007, je suis allée rencontrer Jean Monbourquette lors d’une conférence qu’il donnait au Centre Saint-Pierre afin de le remercier pour le cadeau qu’il m’avait fait à travers son livre et pour qu’il sache quels fruits il avait fait naître.  Je l’ai invité à participer à un de nos voyages comme invité spécial et conférencier. Il a accepté, mais malheureusement, environ 10 jours avant le départ son médecin lui a interdit de faire ce voyage à cause de son anévrisme. Tous étaient très déçus, lui le premier. Heureusement une dame formée par Jean Monbourquette, Thérèse Landry, animait les ateliers et nous avons pu visionner une vidéo du père Monbourquette sur le thème de l’unique conférence qu’il devait donner. Deux ans plus tard il est venu nous rencontrer aux bureaux de Spiritours à Montréal avec Isabelle d’Aspremont. Nous planifions un voyage en France sur le thème du pardon, mais ce voyage fut, hélas, annulé. J’ai en souvenir une vidéo promotionnelle que nous avions montée avec lui et Télévision Sel et Lumière pour ce voyage. Il croyait en la mission de Spiritours et ça m’a beaucoup touché. Il va me manquer!

Anne Godbout

5 janvier 2012 - Publié par Anne Godbout

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours