Articles identifié au mot «Provence »

(finaliste de notre concours 15ème anniversaire, catégorie 1; comment un voyage de Spiritours a transformé votre vie)

Le printemps dernier, je décide de mettre le cap sur la douce Provence pour aller m’enquérir de ce que j’aurais à apprendre sur le chemin de la gratitude et pouvoir goûter, au calme et au silence de la vie monastique. Quelles expériences enrichissantes et surprenantes m’attendaient sur ces chemins inédits, dont une visite au pays intérieur…Comment ce voyage a-t-il opéré une transformation intérieure chez moi? Je pourrais la résumer en trois volets qui continuent de teinter ma vie:  une plus grande ouverture du cœur et de l’esprit, une appréciation des beautés du silence et un sens accru d’émerveillement.

18 octobre 2018 - Publié par Anne Godbout

(finaliste de notre concours 15ème anniversaire, catégorie 1; comment un voyage de Spiritours a transformé votre vie)

La manifestation des premiers signes…

Novembre 2016 — Je participe à un week-end de coaching de projets et au cours d’un partage voilà que je déclare subitement : « J’aimerais partir en voyage et me promener d’un abbaye à l’autre… ». À ce moment-là, je ne comprends pas pourquoi je dis ça, il me semble n’y avoir jamais pensé.

- Publié par Anne Godbout

par: Dr Christine Angelard

Comme certains le savent déjà,  aura lieu un voyage cet été:  sur les pas de Marie Madeleine , en Provence, ou comment retrouver le chemin du coeur, voyage organisé par Spiritours… Je viens ici donner quelques précisions:  En effet retrouver le chemin du coeur ne nécessite pas de partir forcément quelque part  : c est un chemin qui peut se faire n’importe où et parfois même sans sortir de chez soi: les plus grands voyages sont intérieurs, mais aller dans des lieux chargés d’histoire et riches d’énergie ne peut que nous aider à entreprendre ce Voyage intérieur…

Marie Madeleine est le principe féminin oublié, malmené surtout, dans la tradition chrétienne; après des siècles de machisme dans la tradition judéo chrétienne, on a consenti à faire une place et une grande place à la divinité mère: Sara, Marie…mais pas vraiment de place à la femme…  Et si la place de Marie, de l’amour  inconditionnel dans l’acceptation totale  de quelque chose d’immense et inconnu qui se met en place à travers Elle,  est un modèle d’abandon et de grâces , le principe féminin est effacé; La fonction maternante d’abandon et d’acceptation prend toute la place. Marie madeleine est un autre aspect de la femme aimante :  la femme  soignante:  elle prend soin de la VIE qu elle perçoit toute Autre chez “l’enseigner “: Celui qui chemine sur les routes à son époque et qu’on appelle Jésus. Elle est celle qui connait les

25 avril 2012 - Publié par Anne Godbout

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours