Articles identifié au mot «Tourisme religieux »

Nous ne nous en rendons pas toujours compte mais nous sommes profondément marqués par l’idéologie dans laquelle nous baignons, celle du capitalisme.  Nous prenons en achetant ce qu’on nous fait désirer par la publicité; nous exigeons puisque nous payons; et nous voulons tout, tout de suite  Il en va de même en voyage : nous exigeons et prenons les services que nous avons choisis et pour lesquels nous avons payés.  C’est ce qu’on appelle le «tourisme» capitaliste.

Mais ce n’est pas la seule façon de voyager.  On peut choisir de partir dans un tout autre esprit : celui de recevoir.  Au lieu d’exiger, de prendre, de tout planifier, de nous méfier de tout et de tous, …  nous pouvons au contraire aller avec un esprit qui attend, qui patiente, qui espère, qui cherche à rencontrer soi-même, les autres et aussi Dieu; un esprit qui croit que tout est possible même quand cela paraît improbable !  C’est un tout autre esprit, c’est l’esprit du véritable «pèlerinage» dans la communion.

Et cet Esprit nous vient du Seigneur Jésus lui-même.  Lorsque nous contemplons sa vie à travers la Parole, les Évangiles particulièrement, nous constatons que jamais le Seigneur ne demande ni n’exige pour lui; au contraire, il attend tout de son Père et des autres.  Jésus n’a pas été un «touriste» sur la terre mais l’authentique «Pèlerin».

Un pèlerinage dans l’esprit chrétien, peu importe où nous allons (Charlevoix, monastère, désert, Compostelle, Terre sainte, etc…), c’est essentiellement un moment reçu pour redécouvrir ou approfondir la spiritualité avec le Christ : vivre comme lui, nous «recevant» tout entier de son Père, chacun dans les nécessités de son état de vie.  Après cette expérience de dépaysement, c’est notre vie de tous les jours qui peut, en contradiction avec le monde, devenir pèlerinage !  Bonne route…


Christian Bourgault, ptre

14 mars 2011 - Publié par Anne Godbout

La nouvelle tant attendue a finalement fait le tour du monde vendredi dernier : le polonais le plus populaire de l’histoire : Karol Wojtyla – Jean-Paul II pour les croyants – sera béatifié sur la Place St Pierre de Rome, le dimanche 1er mai prochain, par le pape Benoît XVI.

L’équipe de Spiritours – dont plusieurs membres ont participé à des événements en présence du saint Père défunt – a accueilli cette nouvelle avec une très grande joie.

Il ne manquait que la reconnaissance officielle d’un miracle authentique pour que Jean-Paul-le-Grand, comme l’appelle affectueusement son successeur, soit associé à un tel honneur. Le décret, authentifiant la guérison inexpliquée scientifiquement de sœur Marie-Simon-Pierre Normand, une Française d’origine souffrant de la maladie de Parkinson, ouvre maintenant la voie à l’élévation de Jean-Paul II au rang des bienheureux.

Serez-vous présent? L’événement ne manquera par d’attirer des centaines d’admirateurs du Saint-Père défunt dans la ville éternelle, voir un million de curieux. Et combien de jeunes, là-dessus, qui ont grandi avec le pape, d’une Journée Mondiale de la Jeunesse à l’autre?

Faites partie de l’histoire

Spiritours est heureux de vous offrir différents forfaits vers Rome afin de vivre en direct ce moment inoubliable. Réservez dès maintenant votre départ, car les places sont limitées.

18 janvier 2011 - Publié par Michel Lizotte
RÉSEAU DE VEILLE EN TOURISME

Siham Jamaa

Siham Jamaa, analyste au réseau de veille en tourisme de l’école des sciences de la gestion de l’UQÀM, nous confiait récemment que le tourisme religieux est en croissance un peu partout dans le monde.

On remarqué aussi que certains préjugés et mythes tombent  comme la croyance qu’il s’agit d’un tourisme rudimentaire et éprouvant et qu’il n’attire que des croyants fervents.

« On se rend compte que l’offre en matière d’hébergement peut être luxueuse et que les touristes ont des motivations diverses et variées: un défi physique, mentale ou son développement personnel. »

Spiritours vous invite à visiter le site du réseau de veille pour découvrir les nouvelle tendances ainsi que de nombreuses analyses pertinentes touchant le domaine du tourisme en général, dont trois analyses très intéressantes sur le tourisme religieux.

7 janvier 2011 - Publié par Michel Lizotte

[Spiritours: Voici un article publié dans le Journal de Montréal le mardi 16 novembre 2010 suite au colloque sur le tourisme religieux au Palais des Congrès du 13 au 15 novembre 2010.]

Par: Stéphanie Saucier, Agence QMI

Avec la canonisation récente du frère André, les touristes religieux sont plus nombreux que jamais à envisager de plier bagage en direction du Québec et de Montréal. L’Oratoire Saint-Joseph doublera à lui seul son nombre de visiteurs au cours des prochaines années, croient des spécialistes. Fondateur et président de la World Religious Travel Assiociation (WRTA), dont l’exposition annuelle a lieu ces jours-ci au Palais des congrès, à Montréal, Kevin J. Wright est sans équivoque: le tourisme religieux prend de l’expansion partout dans le monde.

Comme l’Oratoire Saint-Joseph a été sous les projecteurs lors de la canonisation du saint frère André, M. Wright croit que le tourisme religieux et spirituel vers le Québec augmentera.

DOSSIER À VOIR ou REVOIR

«Normalement, quand une personne est canonisée, le nombre de gens qui visite sa ville double au cours des années suivantes. Ça devrait aussi arriver à Montréal», a affirmé M. Wright. Selon lui, ce n’est pas nécessairement le nombre de croyants qui a augmenté, mais plutôt la façon dont ceux-ci vivent leur foi. «Dans les années 1980, 1% des films, de la musique et des livres laissaient la place à la religion. Aujourd’hui, c’est 5%. Les croyants ont décidé qu’ils voulaient lire et voir des films portant sur la foi, et maintenant, ils veulent voyager», a-t-il expliqué.  Ainsi, selon M. Wright, l’industrie du tourisme religieux s’est diversifiée. Certaines églises ont commencé à développer des programmes de voyages et produisent aussi de la documentation.

Propriétaire de l’agence de voyages de ressourcement Spiritours, à Montréal, Anne Godbout a vu sa clientèle passer de 100 à 1500 voyageurs en sept ans. «Notre volet de pèlerinage chrétien est très populaire et c’est probablement parce qu’on a renouvelé l’image du pèlerinage. On attire les jeunes, les adultes et les aînés, mais 80% de notre clientèle est composée de femmes», a indiqué Mme Godbout, qui croit elle aussi que la canonisation du saint frère André aura un impact positif sur l’industrie.

Conscients de ce regain d’intérêt envers la Belle Province, des sanctuaires du Québec travaillent en collaboration avec des associations touristiques régionales.

18 novembre 2010 - Publié par Anne Godbout

Le frère André a été officiellement déclaré saint ce 17 octobre 2010 par le pape Benoît XVI sur la Place Saint-Pierre!  Ce fut un moment extraordinaire que je n’oublierai jamais!  La cérémonie fut très belle et solennelle!  Le soleil était au rendez-vous malgré les prévisions de pluie.  Cinq autres bienheureux ont aussi été canonisés: Stanislao Kazimierczyk Soltys, Maria Mackillop, Giulia Salzano, Camilla Battista da Varano et Candida Maria di Gesu Cipitria y Barriolacanonisation frère AndréPersonnellement j’étais heureuse de vivre ce moment historique avec mon père qui était présent à titre d’accompagnateur.  J’étais aussi très heureuse de voir tous nos pèlerins le sourire aux lèvres et le coeur rempli de joie après la célébration.

La messe d’action de grâce du lendemain matin fut aussi un moment très fort de notre pèlerinage.  Le cardinal Turcotte présidait la célébration à l’église Saint André de la Vallée.  Durant son homélie il a rendu un bel hommage à saint frère André, les pèlerins ont répondu par des applaudissements à tout rompre et une ovation debout pour le nouveau saint.  Ce fut très émouvant!

Anne Godbout

22 octobre 2010 - Publié par Anne Godbout

Tous les pèlerins sont bien arrivés!  Ouf!  J’ai passé deux journées presque entières à l’aéroport pour les accueillir avec l’équipe de guides-accompagnateurs italien.  Ce soir nous sommes allés à la vigile de prière, ce fut un moment très émouvant!  J’ai vraiment hâte à demain, le grand jour à la Place Saint-Pierre de Rome.  Je vous en donnerai des nouvelles et aussi quelques photos. 

Une journaliste de Télévison Sel et Lumière est avec notre délégation.  Ils ont lancé un blogue spécialement pour la canonisation de frère André avec des nouvelles en direct: http://www.seletlumieretv.org/blogue/

Anne Godbout

16 octobre 2010 - Publié par Anne Godbout

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours