Articles identifié au mot «voyage en Terre Sainte »

«Israël ?? Vous allez là ?  mais n’est-ce pas dangereux ? Avec tout ce qu’on entend dire ….» 

C’est souvent sur le côté «sécuritaire» de l’endroit que se produisent les réactions lorsqu’on parle d’un séjour en Israël.  C’est vrai qu’il y a beaucoup d’enjeux politiques là-bas; il y en a toujours eus… Mais il y a tellement plus !  En fait, Israël est maintenant un tout petit pays; mais au-delà des frontières fermées d’aujourd’hui, ce territoire a une géographie très significative et une histoire particulièrement impressionnante!

Blotti tout au fond de la Mer Méditerranée, serré entre cette Mer et le désert d’Arabie, le pays a toujours été un lieu de passage entre deux grandes régions très fertiles : la Mésopotamie et l’Égypte.  Pour aller d’une à l’autre, pratiquement pas moyen de passer ailleurs.  Et on ne s’est pas gêné, l’histoire avec ses conquérants nous le dit !

Pays de passage, mais aussi pays de contrastes !  Le désert de la Judée est tout près de vallées très fertiles en Galilée.  Il y a le Mont Hermon, haut de 2880m et coiffé de glaciers dont la fonte forme le fleuve Jourdain; ce dernier descend  vers le sud et s’arrête dans la Mer Morte, le point  le plus bas sur la terre, à 400 m sous le niveau de la mer.  Ce Jourdain, avec le Lac de Tibériade qui en est un élargissement, contiennent la seule réserve importante d’eau douce du pays.

7 mai 2014 - Publié par Anne Godbout

Au cours du synode sur la nouvelle évangélisation tenu à Rome en octobre dernier, le Patriarche de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, a dit: “Un pèlerinage dans les Lieux saints est un excellent moyen de raviver sa foi.  Il permet de mieux connaitre le cadre historique, culturel et géographique où sont nés les Mystères auxquels nous croyons.¨

Il y a 27 ans que j’accompagne et guide des pèlerins en Terre sainte (Israël, Palestine et Jordanie) et j’abonde exactement dans le même sens: la visite des Lieux saints confirme et renforce la foi de ceux et celles qui viennent les découvrir !

À l’agence de voyages Spiritours où je travaille, il nous importe, après une solide préparation et un intense pèlerinage, de faire un retour en groupe sur ce que les gens ont vécu.  Et ce qui me frappe, c’est que beaucoup de personnes affirment découvrir, approfondir et même retrouver le goût de lire la Bible.  Ils n’entendent plus ce qu’ils lisent personnellement ou écoutent aux célébrations de la même façon, et ce, autant pour l’Ancien que le Nouveau Testament.  Ils ont dorénavant des images, des émotions, un vécu à l’intérieur de plusieurs des textes.  Aussi les messes prennent un tout autre sens, plus profond, plus expérienciel.

Pour la plupart des pèlerins, ce voyage devient le début ou l’approfondissement très fort d’un parcours spirituel et ils deviennent des ¨porteurs¨ d’une Bonne Nouvelle qu’ils ont reçue et partagée pendant quelques jours auprès

18 janvier 2013 - Publié par Anne Godbout

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours