Articles identifié au mot «voyages de ressourcement »

Souhaiteriez-vous aussi offrir ce que vous faites de mieux, quelque part dans un endroit de rêve ?

Depuis huit ans déjà, j’accompagne des voyages de ressourcement un peu partout sur la planète avec Spiritours et Voyages Momentum. J’y anime des ateliers sur différents thèmes à titre de coach professionnelle en accompagnement stratégique. Mon rôle est de faciliter le voyage au cœur de soi pour les participants, tout en enrichissant ma planète intérieure.

Rien de mieux que le dépaysement et le déracinement pour déstabiliser positivement nos repères quotidiens et favoriser l’émergence de nouvelles perspectives !

Comme animatrice et accompagnatrice, l’expérience est grandissante. J’ai appris entre autre à revenir ressourcée moi aussi de ces voyages. Mon état d’esprit pour organiser, accompagner et former en voyage est passé d’un cocktail stress/angoisse à une confiance rayonnante. Le poids des responsabilités de mon rôle est allégé. C’est maintenant pour moi uniquement un honneur et un grand bonheur. Avec l’expérience, je sais ce qu’il y a à accomplir autant dans l’être que dans le faire, avant le départ. J’aime partager  avec les participants mes secrets de préparation intérieure ET extérieure, pour que leur voyage soit le plus savoureux possible afin qu’ils puissent voyager en toute tranquillité d’esprit. Ainsi ils sont à même de bénéficier au mieux de ce qui émergera durant le voyage.

De plus en plus d’intervenants en mieux-être souhaitent pouvoir accompagner leurs clients en voyage pour favoriser l’intégration et l’émergence. De tels voyages, ne nous le cachons pas, leur permettent d’expérimenter sur eux aussi comme sur leur pratique, les bienfaits du dépaysement !

Nous nous apprêtons donc à transmettre notre expérience à tous ceux qui souhaiteraient eux aussi ajouter cette option à leur pratique.

De courtes vidéos d’information ainsi qu’une formation seront bientôt disponibles pour répondre à cette nécessité de se ressourcer pour mieux contribuer à ressourcer !

 Josée Godbout

22 avril 2016 - Publié par Anne Godbout

Publié le 07 janvier 2014 dans le Journal Point de Vue (Laurentides Express)
De retour d’un raid en Thaïlande, au Laos et au Cambodge

MONT-TREMBLANT – Ses résolutions pour la nouvelle année 2014, Chantale Germain les a prises plusieurs semaines avant le coup de minuit du 1er janvier. Pour la blonde communicatrice de Mont-Tremblant, tout s’est fait aux alentours de la mi-novembre. Chantale se trouvait alors en Thaïlande, où son voyage lui faisait découvrir bien plus qu’une nouvelle culture ou un paysage exotique. Elle y a trouvé une humanité dont elle ne soupçonnait pas la pauvreté, certes, mais aussi l’intensité d’une joie de vivre qu’elle-même voulait retrouver. De retour au pays, elle est convaincue que son voyage de découverte de soi n’est pas terminé. Loin de là.

8 janvier 2014 - Publié par Anne Godbout

‘’Et si la fin du monde était plutôt le début d’une ère de paix et d’intériorité? »

(article publié dans Le Journal de Rue, Janvier 2013)
Par Josée Godbout, en collaboration avec René Marchand

Avant-propos
Josée Godbout est coach en leadership de vie et créativité. Elle agit entre autre comme formatrice accompagnatrice dans le cadre de voyages de ressourcement en collaboration avec l’agence Spiritours. Elle revient d’un séjour à Riviera Maya, au Mexique, avec 13 autres participants canadiens, au moment historique où la fin d’un cycle du calendrier maya a fait dire à plusieurs qu’il s’agissait de la fin du monde. Josée nous amène plutôt à considérer le point de vue des mayas, à savoir que la fin d’un cycle annonce en fait le début d’un nouveau monde … Ce passage symbolique est un moment opportun pour contempler la vie à l’intérieur et à l’extérieur de nous, de façon à mieux orienter nos vies dans des actions créatrice qui font surtout sens au cœur de nos vies.

Nous avons tous parlé abondamment de la fin du monde comme si, tout à coup, le 21 décembre, tout allait s’arrêter. Et pourtant, nous sommes tous encore là, bien vivants, avec les mêmes enjeux qu’avant. Comme l’affirment les mayas, cette date est d’abord celle d’un passage, de l’ascension vers un nouveau cycle, vers un nouveau monde. Et c’est là un temps, une étape importante pour prendre le temps de se ressourcer, de faire un bilan, de contempler objectivement ce qui a caractérisé les derniers millénaires et ce que nous souhaiterions voir émerger dans un nouveau cycle de 5125 ans.

Un temps idéal pour la contemplation

Dans un monde ou tout bouge à vive allure, où le temps semble s’accélérer, où on se sent parfois prisonnier dans le tourbillon des évènements de la vie et du quotidien ; la contemplation est salutaire. Elle apporte l’équilibre, favorise l’action créatrice, régénère, et procure clairvoyance et sérénité. La contemplation révèle la constante transformation qui s’opère en nous et autour de nous. En prenant conscience de ce qui se transforme, nous sommes plus aptes à nous adapter, à s’ouvrir aux opportunités de la vie et aux changements pour lesquels il serait avisé de se mobiliser.

Le 21 décembre dernier, dans le cadre d’un voyage de ressourcement intitulé : « De la contemplation à l’action créatrice », nous étions 14 canadiens à vouloir vivre ce passage de façon symbolique. J’y agissais à titre de formatrice accompagnatrice. Nous étions en plein territoire maya, plus précisément à la réserve de la biosphère de Sian Kaan, un territoire protégé par l’Unesco. Cet endroit, d’une superficie de 1,3 million d’acres, est le plus grand territoire protégé dans les Caraïbes du Mexique.

Vivre une expérience de contemplation parmi les mayas à cette période particulière de leur histoire, était riche d’enseignements…

16 janvier 2013 - Publié par Anne Godbout

Par Yves Guézou, TOURISME PLUS.com (le portail des professionnels du voyage)

Spiritours aura 10 ans en 2013. Ce voyagiste non conventionnel présentait hier soir (2 octobre) sa nouvelle brochure à l’Auberge de l’Oratoire Saint Joseph. Au programme, des voyages de ressourcement thématiques et une rencontre avec soi-même!

C’est donc sous le thème Ouvrez vos yeux, votre cœur et votre esprit que Spiritours et sa directrice Anne Godbout ont présenté leurs voyages de ressourcement pour petits groupes, voyages dans lesquels la spiritualité tient une place importante.

« Les voyages de ressourcement et les pèlerinages ne sont pas toujours ce que les gens en pensent, expliquait Théa Van de Kraats, guide accompagnatrice. Bien sûr, nous privilégions la spiritualité et il se peut que nous célébrions une messe le matin. Mais nous allons la célébrer dans un champ ou une grotte! Nous organisons des voyages de plaisir qu’accompagne la foi. »

Parmi les voyages proposés par Spiritours, on retrouve bien sûr des destinations classiques telles que la Terre Sainte ou la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, mais le voyagiste offre également des destinations et des activités inattendues. Laisser être, tel est donc le thème d’un voyage de 7 jours proposé dans les Bahamas : une rencontre avec les dauphins!

« Les dauphins sont des enseignants extraordinaires, affirme le docteur Christine Angelard, accompagnatrice pour ce séjour. Ils ont…

3 octobre 2012 - Publié par Anne Godbout

Notre accompagnatrice Josée Gaudreau nous fait part de ces impressions sur le voyage de ressourcement Thailande, Laos et Cambodge, « L’art de la compassion »  qu’elle accompagne du 11 au 25 mars 2012.

« Nous voici rendu sur le bord du Mékong, sur la charmante terrasse du River Side hotel. Vraiment, vous avez trouvé des endroits très coquets et confortables pour nous loger! Les voyageuses sont ravies!

On continue de faire un bon voyage et tout se déroule bien. Une belle entente s’est instantanément installée entre nous et tout est simple, tout comme le peuple, à l’éternel sourire d’ailleurs!

Avant-hier, on a dormi chez « l’habitant » d’un village reculé où nous avons abouties vers 16h00, après 2 hres de marche dans la forêt… à 35 celcius.   Les villageois étaient très gentils. Les voyageuses ont trouvé ça sympa, quoiqu’elles étaient un peu « mal à l’aise » par rapport à la relation commerciale « population locale-touristes » (au petit matin : artisanat étalé partout devant nos yeux pour nous vendre) mais bon, il faut bien ce qu’il faut pour le développement…ce qui amène l’éternelle question autour de la table : est-ce bon pour eux? Sommes-nous là en intrus, etc, etc…Au moins, ça fait questionner!

La balade à dos d’éléphants a fait bien rire, ainsi que la descente en bateau de bambou dans ce méandre sinueux tranquille et coquet. Janie et moi nous nous sommes improvisées capitaines!! Pour les voyageuses, c’était « l’aventure » ces 2 jours, tout comme de dormir dans cette cabane sous le filet anti-moustiques. Je leur ai fait faire une session de Taïchi en pleine forêt tropicale. C’était un beau moment…

De retour en ville, on continue de croiser partout des moines bouddhistes en habits jaunes…Leurs regards est tellement lumineux. J’aimerais passer plus de temps dans l’un de ces paisibles temples. Ce fut émouvant de leur donner à manger ce matin, avec une dame qui est là chaque matin devant l’hôtel, avec plein de provisions qu’elle nous donnait à leur remettre.

Nous faisons un excellent voyage et les filles sont ravies jusqu’à présent.

Je te laisse là-dessus, non sans t’envoyer un rayon du coucher de soleil sur le Mékong… »

A bientôt,

Josée Gaudreau
Guide de voyages / Ciné-conférencière

19 mars 2012 - Publié par Anne Godbout

Lorsque j’annonce à mes proches que je pars pour un pèlerinage en Terre Sainte les gens me souhaitent bonne vacances ou bien me disent : reposez-vous M. le curé, profitez-en bien!

Tout cela me touche mais en même temps me fait réfléchir sur le sens que je donne à accompagner des groupes pour leur faire vivre des pèlerinages. Cela m’amène toujours à me poser la question : pourquoi j’organise ce genre d’expérience?

Pour moi un pèlerinage c’est une grande aventure qui m’amène à méditer sur le sens même de ma vie et comment ma foi en est le fondement.

Nous portons tous de grands questionnements à l’intérieur de nous. En ce sens nous sommes tous dans la même barque, le même bateau, celui de la vie. Où va notre vie, dans quel sens le vent nous entraine-t-il? La vie va vite comme on dit souvent. Le temps passe à une vitesse vertigineuse et nous sommes souvent étourdis, pressé par ce temps. Nous n’avons pas le temps de comprendre où nous mène le temps. Voilà pourquoi un pèlerinage devient une source extraordinaire pour s’arrêter, pour prendre du bon temps. Un peu comme Jésus disait à ses amis : Venez à l’écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu. (Marc 6, 30-33)

Un pèlerinage c’est un temps que je me donne pour aller à l’écart, pour prendre

28 février 2012 - Publié par Anne Godbout

Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours