Témoignage: Israël, Israël!

Israël, Israël!

Comme ce pays est honoré d’avoir vécu de si beaux moments avec l’existence et la présence  d’un tel homme : Jésus.

J’ai été agréablement surprise par la grande affection, la grande complicité et le respect des trois accompagnateurs de Spiritours et même le chauffeur Mohammed était de la famille. Quelle beauté et quelle confiance ils ont inspirées durant tout ce voyage fabuleux.

Je connais l’histoire de Jésus depuis ma tendre enfance et j’ai suivi les cérémonies avec mes parents comme un rituel. Devenue adulte, je me sentais coupable de ne pas poursuivre pensant qu’il y avait une raison et que peut-être je manquerais quelque chose si je cessais d’y participer, j’ai continué à le faire, mais avec très peu de conviction.

En vieillissant on se questionne beaucoup, on fait du ménage dans sa vie et on se demande : qu’est-ce qui est le plus important ? Et c’est là que tu prends des décisions comme aller en Israël, pour voir…
C’est à ce moment que tu commences à imaginer comment un homme a pu vivre avec l’obsession de la Mission dont l’avait investi son  »Père » et ne jamais s’en laisser détourner. Il a fallu des parents très croyants pour laisser faire leur fils unique raconter et instruire comme il l’a fait. Ils devaient se poser beaucoup de questions sans réponse, faire confiance et prier. Quelle foi!

J’ai remarqué que Marie est très présente dans les différents sites visités et dans la vie de son Fils. En tant que mère, je comprends l’immense joie et les souffrances ainsi que les inquiétudes causées par nos enfants. Durant ce voyage, j’ai senti Marie encore plus près de moi qu’auparavant, comme une très grande amie, peut-être en raison de son rôle maternel. Je la vois toujours souriante dans mon esprit, elle m’apporte une grande paix et j’ai ressenti cela encore plus fort durant ce séjour.

Quel cadeau de voir le pays de Jésus, de l’imaginer traverser ces régions désertiques à pieds sous un soleil de plomb, de devenir l’espace de quelques jours un disciple de Jésus, d’être là dans les lieux qui ont été témoins des différents moments forts de sa vie, et de l’héritage qu’Il nous a laissé, quelle expérience!

Notre guide Théa est une source inépuisable de renseignements, une raconteuse exceptionnelle; savoir divulguer en si peu de temps tant d’informations et nous faire participer à des moments si cruciaux de la chrétienté, il faut avoir un don et aimer le monde! Elle est une vraie porteuse d’Amour et excellente messagère de la philosophie de Spiritours. Elle nous a fait rencontrer des gens super chaleureux. Les hébergements étaient toujours très propres, paisibles et bien situés, compte tenu de nos visites, et nous avons très bien mangé. Merci Théa!

J’ai toujours été très sensible aux jours saints, j’ai souvent pleuré au souvenir de toute la souffrance du Christ, dans le cheminement vers la mort. Je ne l’ai pas fait cette fois, possiblement en raison de l’aspect de marché public, il y a tellement de commerces de part et d’autre qu’il faut être aveugle et sourd pour avoir la possibilité de vivre intensément cette partie de la fin de vie de Jésus. C’est ce côté du voyage que je déplore, l’aspect commerces et vols. Malgré le fait qu’ils doivent vivre et faire vivre leurs familles, je n’ai pas eu l’impression que pour eux le Chemin de Croix était encore important et qu’ils se devaient d’être respectueux envers ceux qui voulaient s’imprégner de ce moment fort. J’ai énormément apprécié que Robert et Théa aient initié des chants et des prières au cœur de ce chaos, ce qui me ramenait à la raison de ma démarche : comment avoir la foi en ces temps de chamboulement et de remise en question sur tout ? Comme le disait Mr Raymond Gravel :  » le doute est humain, l’espérance c’est ce qui nous pousse en avant ».

Jamais je ne me suis sentie menacée par les évènements qui ont eu lieu quelques temps avant notre départ, s’en était presque irréel de vivre de si beaux moments. Je réalise que La Résurrection est encore de notre temps, que de beaux témoignages peuvent être entendus chaque jour si on écoute bien les cœurs. Que de belles choses se font dans le monde pour offrir l’aide et porter l’Évangile, je pense par exemple à : Médecins sans frontière, les familles d’accueil, les maisons des femmes, visites aux aînés par des jeunes, Jeunesse Mondiale, voyages humanitaires, etc.

J’ai été très impressionnée par notre visite au patriarcat latin et la sagesse du patriarche face à la baisse des chrétiens en Israël et à la montée fulgurante de l’islam. C’est un grand homme de foi, à la fois humble, réaliste et très croyant, qui voit l’action de Dieu au milieu de son peuple.

Un dernier mot pour l’implication de Robert Lebel. Je suis une  »fan » de ce grand compositeur du quotidien dans la vision de Jésus. Il m’accompagne durant mes randonnées pédestres depuis plusieurs années, je ne pouvais mieux tomber que vivre ce pèlerinage vers ma foi avec la présence et les chants de Robert. C’est quelqu’un de profondément vivant dans sa vie, sa foi et dans son quotidien. Je déplore qu’il n’y ait dans ma vie si peu de représentants du message du Christ avec autant de simplicité, d’écoute, de discrétion, de justesse et de compréhension du monde d’aujourd’hui.  Adapter et expliquer le  »Grand Message d’Amour » aux besoins actuels, dans l’humanisme de chacun, c’est un don extraordinaire. J’espère qu’il sera longtemps un porteur  de Dieu comme il sait si bien le faire, en chansons et en actions. Merci Robert!

Un merci tout spécial a Mikaël pour avoir été le berger attentif au rassemblement des ouailles de ce séjour. Disponible et toujours souriant, il s’est laissé attendrir et toucher par la démarche de chacun de nous et nous pardonnait quelques petits écarts de conduite, en nous suivant à distance. Quelle patience tu as eu envers nous Mikaël. Merci de nous avoir tous amener et ramener à bon port.

Voilà, je termine ici cette introspection de mon voyage en Israël. Les retombées continueront de se manifester j’en suis sûr.

Claire M.B.

3 h 41 min - Publié par Anne Godbout

Comments are closed.


Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours