Va! Que ton cœur ne se taise pas!

En ce temps pascal, Dieu nous invite à faire don de nous par amour : un amour absolu pour soi et pour l’autre.
C’est avec cet amour inconditionnel que Marguerite Bourgeoys a œuvré : Marguerite au grand cœur !! Née le 17 avril 1620 (c’est son anniversaire aujourd’hui), cette femme a quitté sa Champagne natale, a bravé l’Atlantique en 1653 pour prendre soin des autres et pour les conduire sur le chemin de Dieu.

Pionnière du Nouveau-Monde, elle participe, aux côtés de Jeanne Mance et Paul de Chomedey au développement de Ville-Marie (actuel Montréal). Première enseignante de Montréal, elle œuvre pour une société chrétienne modèle où Français canadiens et Amérindiens vivraient en harmonie ; fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame, elle prêche pour une vie fraternelle, juste, dans la prière et la célébration du Seigneur.

Elle accueille les « Filles du Roy » et les prépare à leur future vie en Nouvelle-France. Elle participe activement à relever la croix du Mont-Royal et à fonder la chapelle Notre-Dame-De-Bon-Secours.

Un engagement sans faille sous l’égide de Marie afin de participer à bâtir une Église et une société meilleure. « Avoir Jésus dans le cœur » : aimer, laisser Jésus agir en soi, lui parler… Marguerite nous dit que la prière « doit partir du cœur qui est son centre ». Elle nous parle de Dieu « auquel on s’attache inséparablement ». Propos de Louise Côté, CND.

Nous aussi, aimons notre Prochain : un sourire, une parole, une action, une pensée, une prière. Tout est bon quand il s’agit de laisser parler son cœur !

Laurence Maurin

N.B. Nous offrons un pèlerinage en France (à Troyes) sur les pas de Marguerite Bourgoys du 21 au 29 avril 2020 avec l’abbé Guy Chapdelaine, O.M.M., C.d., Q.H.C. C’est une belle occasion de souligner, tous ensemble, le 400e anniversaire de naissance de sainte Marguerite Bourgeoys, femme d’exception dont les valeurs rejoignent encore les hommes et les femmes d’aujourd’hui.

Nous pourrons visiter ensemble les lieux qui ont marqué la vie de cette troyenne qui a grandement contribué à la fondation de Montréal, sous le vocable de Ville-Marie à l’époque. Fondatrice de la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours et de la Congrégation de Notre-Dame, Marguerite fut la première enseignante de Montréal.
Pour info : https://spiritours.com/boutique/aux-sources-de-la-foi/france-avril-2020/
Carole Golding, Responsable de la Pastorale
Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours à Montréal

 

 

18 h 56 min - Publié par Anne Godbout

Comments are closed.


Vous aimez notre site? Recommandez-le!


Ce blogue est une gracieuseté du Groupe Spiritours